A la recherche du graal, le bonheur ….

De nos jours, nous parlons ou entendons parler de bonheur à tous les coins de rue. c’est devenu l’un des sujets les plus évoqués dans les médias intelligents. Nagez vous dans le bonheur, avez vous rencontré le bonheur, c’est quoi le bonheur, comment fait on pour avoir du bonheur ? …. voilà tout un jeu de questions récurrentes sur ce thème. Et finalement, comment aller vers son bonheur ? voilà une bonne question….

Le bonheur, Heu ?, C’est quoi ?. 
Ce mot est dans la bouche de tout le monde. Nous le cherchons toutes et tous. Mais où est-il ? bon sens, y’ a même pas une indication. faut tourner dans quelle rue ?, c’est où ? Y’a pas de magasin pour l’acheter ?

Nous entendons parler de bonheur à tour de bras. Il est présent partout autour de nous et pourtant si absent en même temps. Mince alors. Et puis d’abord, c’est quoi le bonheur. Nous cherchons, et nous cherchons quoi ou qui ?

Aujourd’hui, si je regarde notre vie actuelle nous sommes sollicités tous les jours pour consommer plus, pour avoir toujours plus. Nous voyons, entendons et lisons des kilomètres de publicité nous ventant des produits qui nous donneraient le bonheur ultime. Que ce soit pour manger, s’habiller, s’entretenir, voyager, voir, entendre….. Cette sollicitation nous rend parfois même obnubilés dans cette quête à l’acquisition. je sais de quoi je parle ! Et une fois l’objet de cette tentation entre nos mains nous ressentons une sensation de soulagement, de bien être, voire de bonheur.
Question; est-ce là le bonheur tant recherché ?  Le Graal suprême dont tout le monde parle ?
Si c’est bien le cas, chouette ! nous sommes maintenant heureux, nous nageons dans le bonheur.
En êtes vous bien sûr ? Ne sommes nous pas déjà en train de réfléchir à notre prochaine acquisition pour un autre morceau de bonheur ?

En route vers le Graal ?
Nous voulons toujours plus, avoir plus,  pour plus de bonheur ? j’ai l’impression de devenir un collection d’objets paradoxalement d’utilité vitale plus que douteuse. J’ai déménagé en province il y quelques mois. He ben ! Je peux vous dire que j’en ai jeté des tranches de bonheur inutiles enfermées dans des cartons depuis déjà quelques années. Et finalement, je ne suis pas plus malheureux pour autant.

Alors, et ce bonheur, ce graal que tous nous recherchons, nait-il vraiment que de l’accumulation de produits de consommation ? OK, j’avoue, il y participe. Et il y participe seulement, pas pleinement, enfin, pour moi ! D’ailleurs, Dan millman, un sportif et écrivain, résume le bonheur ainsi

Dan Millman a dit « Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d’apprécier avec moins. »

 Bon ! Ben Alors ! si le bonheur n’est pas de posséder. c’est quoi ? ????

Une idée, et si c’était dans les voyages. Ha ! oui ! Bonne idée. C’est vrai qu’être dans un lieu, un paysage que nous adorons, la mer, la montagne, une ile perdue, une ville….. Bref nous sommes heureux. Et dès que nous quittons ce lieu, nous devenons alors triste ou sans bonheur. Donc, c’est pas là ! Sauf si ……

Bon, alors, où trouver le « vrai » bonheur ?
Et si le bonheur ne consistait pas à avoir mais plutôt à être. Oui, vous lisez bien: ETRE. Facile ? pas tant que ça. Être, c’est accepter sa condition d’humain et rechercher en soi ce qui rend heureux. Il s’agit de voir en nous, qu’est qui fait que je suis heureux, que je nage dans le bonheur ? Et souvent, comme l’a dit 

JJ Rousseau, « Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat »

En effet, la quête du bonheur ne peut se faire sans entrer dans sa zone de vulnérabilité, et prendre son courage à deux mains pour aller gagner son bonheur. Le bonheur se gagne en appréciant ce que l’on est, ce que l’on a.

Et si le bonheur n’était pas l’arrivée mais le chemin ?

Et vous, aujourd’hui, sur une échelle de 0 à 10, comment vous situez vous dans le bonheur ? Et, ensuite, quelle serait la première action que vous pourriez faire pour augmenter votre satisfaction, votre bonheur ? 

Indira Gandhi disait « Le bonheur, c’est quand vos actes sont en accord avec vos paroles » 

En conclusion, je dirais que l’une des clés du bonheur c’est de savoir s’accorder de l’attention pour soi-même en prenant le temps d’apprécier ce que vous avez, ce que vous êtes. Un excellent moyen de cultiver cet état consiste à pratiquer la gratitude tous les jours. Personnellement, chaque soir, je note sur un cahier, mes deux meilleurs moments de la journée. Vous pouvez aussi trouver vos propre questions à répondre tous les jours comme celle que propose le Coach Franck Nicolas « Qu’est ce qui me rend heureux aujourd’hui ?  Qu’est ce qui m’inspire aujourd’hui ? ou encore qu’est ce qui me rend le plus reconnaissant aujourd’hui ?.

A vous de prendre vos meilleurs questions pour vos meilleurs réponses à votre bonheur.

Mère Thérésa « La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter. »

Approfondir le sujet

©L’éclaireur bien-être

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s